Posts tagged ‘Start Up’

December 9, 2013

Are digital health startups missing the holy-grail of government reimbursements?

Digital health start ups are either heavily slanted towards addressing consumers or towards payers & providers.

How many digital health start ups are really targeting the holy grail of Centers of Medicare and Medicaid (CMS) reimbursement dollars? It is really hard to find a good answer to that. I tried searching on Google for 2 hours after which I came to the following conclusions. Digital health start ups are either heavily slanted towards addressing consumers or towards payers & providers. Companies that target the vast gap in between these two categories are still a minority.

For example, let’s take FitBit. A great consumer oriented product helping patients achieve their health goals and eventually help them save dollars. But who pays for it? Not the commercial insurance companies such as Aetna or Cigna or the government based CMS. It is the consumers who pay for it on top of their insurance premiums. Practice Fusion is an electronic medical record company which targets physician groups, providers, and patients to meets their needs of tracking health information. Once again, neither the CMS nor the commercial insurances pay for the services.

CMS will levy hefty $300 million of fines (2% of overall net reimbursements) for more than a thousand hospitals for their high readmission rates. In addition, 1% of reimbursements will be held back for hospitals with longer than usual patient’s length of stay. I believe this is a holy grail for digital health companies to target their next big product or even package their current service offerings. Directly addressing this untapped opportunity and helping stakeholders recoup their share of reimbursement dollars is perhaps a new way to get paid from payers.

See on medcitynews.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

September 30, 2013

Join Me at Startup Health

“StartUp Health is a new model for helping innovation succeed in the health sector. Part community, part Academy, and 1,000% passion, the company provides health and wellness innovators (“Healthcare Transformers”) with a structured curriculum designed to help navigate the unique challenges of building a sustainable growth business in the health sector. StartUp Health is based on a simple premise: the best way to improve healthcare in America is to provide health and wellness entrepreneurs with ongoing inspiration, education, and access to customers, capital, and other critical resources so that startups can innovate more quickly. Our goal is to help 1,000 Health Transformers build sustainable-growth businesses over the next decade.”

Basically Startup Health is an online community that matches Health Startups with venture capital and other critical startup resources.  At Startup Health you’ll find an active community of 8,000+ health & wellness innovators including entrepreneurs, investors, organizations, and healthcare professionals. The community gathers at regular StartUp Health Roundtables, Pavilions, Office Hours, and online via the StartUp Health Network.

See on blog.modallic.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags:
September 17, 2013

Paris va créer un incubateur pour les start-up de la e-santé

Premier site français d’information en continu sur les technologies de l’information et de la communication (TIC, NTIC) dans la santé – TIC santé

PARIS, 17 septembre 2013 (TICsanté) – La ville de Paris a lancé un appel à candidatures à destination des start-up du monde de la e-santé, dans le cadre d’un programme d’incubation dédié.Un incubateur d’entreprises est en cours de construction sur la ZAC Boucicaut, dans le 15e arrondissement de Paris. Sur 6.000 m⊃2;, il accueillera les sociétés innovantes du design, de la “ville de demain” et de la e-santé. Il fait partie du “plan incubateurs” de 100.000m⊃2; engagé par la Ville de Paris en 2001.

“Le projet est porté en réponse à une demande forte d’un consortium d’industriels / grands groupes du secteur, et d’une communauté croissante de start-ups à la croisée du numérique et des applications de santé”, explique Paris Incubateurs, l’organisme qui s’est vu confier la gestion de ce projet.

Le projet comprendra une offre technique (locaux, services logistiques), un programme d’accompagnement des start-up (développement commercial, accès aux financements publics et privés, prise en compte de l’expérience utilisateur) et une aide financière. Les sociétés auront accès à un financement Paris Innovation Amorçage: une avance remboursable à taux zéro comprise entre 50.000 et 100.000 euros.

Dans un premier temps ce seront 10 à 15 entreprises qui seront suivies pendant deux à trois ans. “Elles seront remplacées par d’autres au fil de l’eau, en fonction des départs”, explique Anne Gousset, directrice de Paris Incubateurs.

See on www.ticsante.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags:
September 15, 2013

Comment les start-up cherchent à révolutionner la santé via les mobiles

De plus en plus d’applications mobiles permettent aux patients de s’informer, d’échanger et de partager leurs expériences, entre eux et avec les professionnels de la santé. On assiste à un véritable foisonnement entrepreneurial.

Depuis des mois, Denis Granger, la quarantaine, tente de convaincre les investisseurs que l’avenir de la santé passe par les mobiles. Parfois ça marche, il a déjà levé près d’un demi-million d’euros pour développer son réseau social de patients et de professionnels de la santé. Et ces exemples de start-up surfant sur le succès des téléphones intelligents (smartphones) se multiplient. Le secteur de la santé mobile est estimé à 26 milliards de dollars d’ici 2017, selon le cabinet spécialisé research2guidance.Cet ancien communicant, notamment pour des laboratoires pharmaceutiques, a lancé son réseau social PatientsWorld.com (PW), l’an dernier, avec deux associés. PW a développé le « Healthing », c’est-à-dire un résumé des pratiques de prise en charge de sa santé, via une « health box » (boîte santé) qui comprend des applications mobiles de suivi du poids, du sommeil, du stress, de l’alimentation, du diabète… « On ne subit plus la décision médicale et son parcours de soins: on s’informe, on se forme et on se prend en charge », souligne M. Granger, qui revendique 1 million d’abonnés et plus de 650.000 professionnels de santé référencés, et valorise son entreprise au moins 2 millions d’euros.Echanger pour garder le lien socialLa start-up travaille aussi sur un projet de base de données destiné aux grandes entreprises pour les informer sur les pathologies liées au travail. Des discussions sont déjà en cours avec des sociétés du CAC 40, confie M. Granger. Autre réseau social, Carenity (9 salariés), propose à ses membres (20.000 revendiqués) d’échanger sur leur traitement et sur leur maladie. Pour les personnes âgées, ces services peuvent être une aide à la préservation du lien social et au maintien à domicile, résume Christophe Lorieux, le fondateur de Santech, une start-up (10 salariés) spécialisée dans ce créneau.

See on www.01net.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags:
September 9, 2013

Un incubateur de startups dédié à la ville de demain | InnovCity

Paris Incubateurs a lancé début juillet un appel à candidatures en vue de l’ouverture de trois nouveaux incubateurs sur le site de Boucicaut, dans le 15e arrondissement de Paris. Outre l’e-santé et le design, la ville de demain est au coeur de cet appel à projets visant à rassembler les jeunes entreprises dont le projet porte sur ce domaine.

Le thème « ville de demain » a été retenu notamment en réponse à une tendance forte émergeant de plusieurs groupes industriels, soucieux de pouvoir développer un écosystème de jeunes entreprises innovantes autour de ce thème, ou de sous-thématiques directement liées. Le succès des appels à candidatures « mobilité connectée » et « services urbains connectés » lancés en décembre 2012, respectivement en partenariat avec les Groupes Renault et JCDecaux, et qui ont cumulé près de 80 dossiers de candidatures de start-ups en moins de 2 mois vient confirmer le développement important de cet écosystème spécifique et un besoin en termes d’offre d’incubation. Enfin, le positionnement du Paris Region Innovation Lab et son activité « Living Lab », au service de la Ville de Paris, contribuent à la cohérence de ce choix.

La sélection des startup retenues pour intégrer le site de Boucicaut aura lieu entre le 15 octobre 2013 et le 15 décembre 2013, afin de permettre leur installation effective dès début janvier 2014.

PROJETS ELIGIBLES :
– Entreprises innovantes de moins de 5 ans
– Développant une technologie innovante en lien avec la thématique « ville de demain »
– En cours de développement ou ayant finalisé une première offre produit/service

> Dossier à compléter avant le 30 septembre 2013
> En savoir plus sur le site de Paris Incubateurs

See on www.innovcity.fr

From Pharmaceutical Industry digital vision

July 6, 2013

StaniPharm donne une seconde vie aux médicaments

Pour être facilement assimilables par l’organisme et accélérer leur efficacité, tout en réduisant les doses, les…

See on www.lesechos.fr

From Pharmaceutical Industry digital vision