Posts tagged ‘Chine’

September 9, 2013

Diabetes Epidemic Grows in China

The number of Chinese adults with Type 2 diabetes has risen to 114 million — 11. 6 percent of the population, compared with below 1 percent in 1980.

China has the world’s biggest diabetes epidemic, and it continues to get worse, according to the latest study of the disease’s devastating effects on the world’s most populous country, which has risen from poverty to become an economic superpower in 30 years.

Previous studies had found rapidly rising rates of the disease, and the newest, published last week by The Journal of the American Medical Association, shows that China has just passed the United States: 11.6 percent of Chinese adults have the disease, compared with 11.3 percent here; in 1980, prevalence was below 1 percent.

The total — 114 million people — means China has about a third of the world’s diabetes sufferers, who are at greater risk of heart disease, stroke and kidney failure. That will put enormous strain on the country’s public health system, the authors said.

Perhaps even more alarming, the study, which involved testing almost 99,000 people, found that half had “prediabetic” blood glucose levels.

For unknown reasons, weight gain leads to Type 2 diabetes in Asians at even lower body-mass indexes than it does in whites or blacks.  The average body mass index in the study was 23.7, which is considered normal.

See on www.nytimes.com

From Pharmaceutical Industry digital visio

Advertisements
Tags: ,
September 4, 2013

En Chine, les wearable devices misent sur la santé et les expériences sensorielles | L’Atelier: Disruptive innovation

Alors que le marché chinois s’apprête à connaître une forte croissance des wearable devices, les consommateurs chinois devraient principalement se tourner vers des fonctionalités et expériences relatives à la santé.

Alors que le marché chinois s’apprête à connaître une forte croissance des wearable devices, les consommateurs chinois devraient principalement se tourner vers des fonctionalités et expériences relatives à la santé.

En 2015, le marché chinois de wearable devices atteindra une valeur de plus de 2,6 milliard de yuan, selon un récent rapport de Frost&Sullivan. Les spécialistes s’accordent à dire que les consommateurs chinois, aujourd’hui adeptes de smartphones ne vont pas tarder à s’emparer de ces objets intelligents portatifs. Mais comment adapter ses produits aux besoins et aux usages spécifiques de ce marché croissant ?  MassThinker, un cabinet de conseil chinois en créativité  donne quelques pistes intéressantes à travers les 6 tendances clés qui devraient s’imposer prochainement en Chine dans le domaine du wearable devices. La santé et le développement des capacités sensorielles devraient particulièrement se démarquer dans les années à venir.

Les multiples rôles des wearable devices

Tout d’abord, les appareils médicaux portables devraient passer d’une mode massive à une mode active, c’est-à-dire, ne plus contenter d’afficher les résultats de diagnostics mais proposer également des conseils pratiques à leurs utilisateurs. De la même manière, les objets connectés axés sur l’amélioration de la santé psychologique auront beaucoup à gagner en Chine.  En plus d’endosser le rôle du médecin de famille, les wearable devices se verront davantage attribués les tâches d’un gestionnaire personnel, qui analyse, identifie et mémorise les préférences de leurs propriétaires afin de les guider dans de diverses activités : les achats, le sport ou encore les tâches ménagères. De même, les wearable devices devront être capables de garantir la confidentialité des données collectées. Et pourquoi pas d’assurer également la sécurité physique de leur propriétaire, à l’instar d’un garde du corps qui alerte d‘un danger imminent aux alentours.

See on www.atelier.net

From Pharmaceutical Industry digital vision

July 31, 2013

A new approach to market access in China

Sarah Giles of inVentiv Health explores new ways to tackle pharma market access challenges in China. Through their role in effectively managing budgets to improve population-level health outcomes, payers have become the most influential…

Sarah Giles of inVentiv Health explores new ways to tackle pharma market access challenges in China.

Through their role in effectively managing budgets to improve population-level health outcomes, payers have become the most influential gate-keepers of access to medicines in most developed countries across the globe. While this payer role is no different in China, the impressive speed at which new payer systems are developed at a national, provincial and hospital level, and the distinctive way in which these systems are implemented at a local level, leads to a unique payer environment.

In order to be successful in enabling patient access to medicines in China, the evidence-based value story for a given product should be tailored to the specific needs of the Chinese payer system. To help achieve this, the biopharma industry in China should consider adopting the model which is becoming the global gold standard – making market access the central goal of each function of the organization, whereby both internal functions (marketing, medical, HEOR) and external stakeholders work together to define the value of a medicine from multiple perspectives.

The opportunity for the healthcare industry in China….

See on www.pharmaphorum.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags:
July 28, 2013

Un Français pour assainir GSK en Chine

Hervé Gisserot ne sera pas resté bien longtemps président du LEEM, le syndicat qui regroupe les laboratoires pharmaceutiques en France. Senior vice-président en charge de la zone Europe chez GSK jusqu’à hier, il vient d’être nommé à la tête des activités pharmaceutiques du groupe britannique en Chine. La filiale chinoise de GSK, dont le directeur général, Mark Reilly, reste en place, traverse en effet une zone de turbulences. Elle est l’objet d’une enquête pour corruption sans précédent de la part des autorités chinoises qui l’accusent d’avoir versé jusqu’à 500 millions de dollars de pots-de-vin pour doper ses ventes.

Le groupe britannique, qui a fait amende honorable, a affirmé sa volonté de coopérer avec les autorités chinoises dans leur enquête et ce sera une des missions d’Hervé Gisserot que d’y pourvoir. Son autre mission bien sûr sera de superviser une remise à plat complète des activités sur place.

En 2012, GSK a généré en Chine un chiffre d’affaires d’environ 1 milliard de dollars. La direction du groupe, qui avait nommé Hervé Gisserot à la tête de ses activités en Europe en décembre dernier, mise donc particulièrement sur ses talents de manager, puisque huit mois après il lui confie cette mission importante.

A quarante-huit ans, ce diplômé de Sciences po et de l’Insead a déjà derrière lui une carrière de vingt cinq ans dans l’industrie pharmaceutique, commencée chez le laboratoire français Fournier où il est resté douze ans. Il est passé ensuite chez Rhône Poulenc Rorer puis Aventis, où il a alterné les expériences françaises et internationales.

En raison de son départ pour l’Asie, et en attendant de nouvelles élections, l’intérim de la présidence du LEEM sera assuré par Patrick Errard, le directeur général du japonais Astellas, candidat malheureux à ce poste face à Hervé Gisserot.

Catherine Ducruet, Les Echos

See on www.lesechos.fr

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags: , ,