Posts tagged ‘AVC’

November 4, 2013

En Suède, les SMS sauvent des vies ! : Allodocteurs.fr

Quand une personne est victime d’un arrêt cardiaque, il faut agir vite pour augmenter ses chances de survie. Or, le temps écoulé avant que les secours arrivent peut être long.

Grâce au programme SMSlivräddare (que l’on pourrait traduire par “SMSsauveteurs”), quelque 9.600 volontaires ayant reçu une formation au massage cardiaque peuvent venir en aide aux malades via une alerte SMS.

Le taux de survie à un arrêt cardiaque est de 3 à 4 % lorsqu’aucun geste n’est pratiqué avant l’arrivée des équipes de secours. Il est de 10 % lorsqu’un massage cardiaque est réalisé précocément et passe de 20 à 50 % lorsqu’un défibrillateur est utilisé.

Techniquement, lorsque le service des urgences reçoit un appel pour un arrêt cardiaque, le système localise les volontaires grâce aux données GPS. S’ils se trouvent dans un rayon de 500 mètres par rapport à la personne malade, ils reçoivent un SMS qui leur donne l’adresse ainsi qu’un lien Internet vers une carte qui peut être utilisée afin de trouver plus facilement l’emplacement.

Les volontaires, plus rapides dans 54% des cas

Débuté en 2010, ce programme fait partie d’un projet de recherche, mené par le Stockholm South General Hospital et le Karolinska Institute.

Il répond aux difficultés rencontrées par les services d’urgences traditionnels et en particulier par les ambulances, dans le Comté de Stockholm. Elles sont en effet trop peu nombreuses et peinent à se frayer un chemin dans les multiples embouteillages qui encombrent la capitale. Selon le site du programme, les secours mettent en moyenne entre 10 et 12 minutes pour arriver sur les lieux. Une tendance en constante augmentation ces dernières années.

Or, en cas d’un arrêt cardiaque, il faut agir vite. Les chances de survie chutent de 10% à chaque minute. Sur ce point, le programme a montré son efficacité : les volontaires sont plus rapides dans 54% des cas. Ils peuvent donc pratiquer le massage cardiaque et maintenir la circulation du sang vers le cœur avant que les secours prennent le relais.

Grâce à de multiples techniques, dont celle-ci, le Comté de Stockholm a fait progresser le taux de survie après un arrêt cardiaque de 3% à près de 11% sur la dernière décennie, rapporte le site Internet belge Express.be.

See on www.allodocteurs.fr

From Pharmaceutical Industry digital vision

Advertisements
Tags: ,
August 26, 2013

Un drone pour secourir les victimes d’attaques cardiaques

Une ONG allemande veut utiliser des drones pour acheminer des défibrillateurs automatiques jusqu’aux victimes d’accidents cardiaques.

Chaque année en France, 50 000 personnes meurent des suites d’un arrêt cardiaque. Beaucoup de victimes pourraient être sauvées si les témoins prodiguaient des gestes de premiers secours.

Un réseau de défibrillateurs automatiques en libre service a été installé en France ces dernières années.Un site Internet et une application pour téléphone mobile permettent de connaître l’appareil le plus proche.

UN DÉFIBRILLATEUR… VOLANT

D’autres pistes sont explorées pour améliorer la prise en charge des victimes d’arrêts cardiaques. Une ONG allemande envisage d’utiliser des drones pour acheminer des défibrillateurs auprès des victimes dans des zones sous-équipées. L’organisation à but non-lucratif Definetz s’est associée au fabricant de drones Height Tech pour concevoir le ” Defikopter”.

Le prototype a été présenté le 23 août au golf de Teutberg, à Halle, en Rhénanie du nord-Westphalie. Il peut couvrir un rayon de 10 kilomètres et voler à une vitesse de 70 kilomètres par heure. Le Défikopter est capable de se poser automatiquement sur les lieux de l’accident. Une application pour smartphone permet de donner l’alerte.

PAS ENCORE OPÉRATIONNEL

Ce système n’est pas sans défaut : son prix est élevé (20 000 euros par appareil) et les témoins d’un accident doivent avoir préalablement installé l’application mobile pour l’utiliser. Le Defikopter ne serait de toute façon pas opérationnel en l’état : la réglementation allemande impose, pour le moment, qu’un drone soit contrôlé par un humain.

Sylvain Arnulf

See on www.usinenouvelle.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags: ,