Archive for ‘Cliniques / Clinics’

December 23, 2013

Are we dismissing the ‘business’ of clinical research?

Many of us concur that the biopharmaceutical industry is facing a crisis, and that the R&D process needs to transform entirely in order to address skyrocketing costs and minimal effectiveness. While we are starting to see advancements in scientific technologies that address the challenges with early phase research, discussions surrounding the operational and financial aspects of clinical trials do not seem to be addressed frequently. This article will discuss these differences, and address simple and effective ways of reducing R&D costs through effective business models in clinical research.

The rut the biopharmaceutical industry is in

The biopharmaceutical industry is experiencing significant challenges surrounding cost control and strategies in R&D. Figure 1 demonstrates that the amount of capital spent on R&D has continually increased since the 1970s, and has become increasingly volatile since 2004 1, 2. In 2010, the cost of receiving an NME/NBE was $2.35 billion.

See on www.pharmaphorum.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags:
November 21, 2013

Walgreens clinics tap iTriage for mobile appointment booking | mobihealthnews

Consumer health app iTriage has expanded its appointment booking feature to also offer scheduling for Walgreens’ Take Care Health System Clinics. iTriage can be downloaded on iOS and Android devices.

At Walgreens Healthcare Clinics, which are located at around 750 Walgreens locations across the country, patients can schedule and confirm an appointment on their iTriage app to see a nurse practitioner or physician assistant about a range of medical issues. Walgreens already offers appointment booking for the clinics on its website and the clinics also accept walk-ins.

“We are always looking for innovative ways to help our patients better manage their health, and by enhancing access to information and appointments iTriage furthers this goal,” Walgreens divisional vice president Heather Helle said in a statement. “As Healthcare Clinic continues to expand services and serve as an entry point for many into the health care system, it’s critical to leverage the latest technology, especially mobile, as a tool to help our patients get, stay and live well.”

Besides appointment booking, iTriage offers users a symptom navigator so that they can enter in symptoms, learn about potential conditions they may have and see what treatment options are available for the conditions listed.

See on mobihealthnews.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags:
November 14, 2013

“Les hôpitaux sont en passe de devenir des agrégateurs d’objets connectés” | L’Atelier: Disruptive innovation

Que ce soit dans l’environnement quotidien des patients ou directement sur et dans leur corps, les objets connectés devraient être de plus en plus présents. Praticiens et hôpitaux seront-ils les premiers fournisseurs de ces outils de mesure?

Interview de Yuri Van Geest, co-fondateur de Quantified Self Europe et ambassadeur pour les Pays-Bas de la Singularity University. Rencontre en amont de son intervention “Sensors & Tracking: Quantifying the Self & Listening to Your Body” pour l’événement Health 2.0 Europe, qui se tiendra à Londres du 17 au 19 novembre.

On voit apparaître de plus en plus d’objets connectés dans le domaine du fitness ou du bien-être. Quelle est, selon vous, la suite logique pour ce marché ?Ceux-ci vont être de plus en plus intégrés. On va voir émerger beaucoup plus d’objets connectés présents directement dans le corps des individus, et ce, dans un but de prévention des maladies. Par exemple, pour anticiper les crises cardiaques. Apparaîtront également des mesures plus poussées sur mobile, aussi bien pour le bien-être que pour la santé. Notamment, il sera tout aussi bien possible d’analyser son environnement, son alimentation, les vitamines ou les toxines présentes dans la nourriture, que ce qu’il y a directement à l’intérieur du corps, comme l’ADN, le glucose, les bactéries présentes dans la bouche, le nez, la peau…

See on www.atelier.net

From Pharmaceutical Industry digital vision

November 11, 2013

Importante fuite de données pour une cinquantaine d’hôpitaux équipés d’un logiciel de gestion des urgences

Premier site français d’information en continu sur les technologies de l’information et de la communication (TIC, NTIC) dans la santé – TIC santé

Le site Zataz.com, qui traite de sécurité informatique et alerte quotidiennement les responsables de sites internet sur des failles ou des fuites de données, a indiqué jeudi avoir découvert la présence de cette faille via un simple fichier Excel non protégé dans le “cache” de Google (enregistrement temporaire des pages web recensées par le moteur de recherche).

Le fichier, dont APM a eu connaissance, était visible et accessible sur le site internet du logiciel de gestion des urgences ResUrgences, développé par la société Intuitive Healthcare Solutions (groupe Berger-Levrault depuis le 1er octobre).

Une cinquantaine de centres hospitaliers étaient mentionnés dans ce fichier, dont une dizaine de CHU, parmi lesquels ceux de Guadeloupe et de Martinique, Montpellier, Rennes, Amiens, Besançon, Lille…

Y figuraient les accès à distance du logiciel dédié aux urgences, avec les identifiants et mots de passe administrateurs. Selon Zataz, ces informations permettaient la prise de contrôle des serveurs (adresses IP, prise de contrôle à distance via VNC, accès), l’ouverture de session (avec adresses IP et identifiants de connexion). Dans certains cas était également mentionné l’accès à des bases de données des hôpitaux concernés, avec les détails des adresses IP, de l’identifiant et du mot de passe.

See on www.ticsante.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

November 11, 2013

Hospital chain returns $31M in wrongful meaningful use money | EHRintelligence.com

HMA, with 71 hospitals in 15 states, is in the process of returning more than $31 million in EHR Incentive Program payments wrongfully distributed to eleven of their facilities.

Florida-based hospital chain Health Management Associates Inc. (HMA), which operates 71 hospitals in 15 states, is in the process of returning more than $31 million in EHR Incentive Program payments wrongfully distributed to eleven of their facilities.  From 2011 until the second quarter of 2013, HMA collected the money for the meaningful use of electronic health records in hospitals that did not meet the criteria set by CMS. HMA self-reported the error, which stemmed from “a control deficiency related to the administration and oversight of the Company’s EHR enrollment process constituting a material weakness in its internal control over financial reporting.  [The weakness] existed at December 31, 2012, March 31, 2013 and June 30, 2013 and that, due solely to this material weakness, the Company’s internal control over financial reporting and its disclosure controls and procedures were not effective as of those dates,” HMA says in the SEC filing recording the matter.The group of hospitals, which were not identified, collected a total of $8.3 million in 2011, $17.3 million in 2012, and around $5.4 million in the first half of 2013.  The eleven hospitals involved have discontinued participation in the EHR Incentive Programs for now, but HMA hopes to reenroll the facilities once the proper changes have been made.  Most of the money has already been returned to CMS, and additional funds are in the process of being distributed back to the appropriate state agencies.

See on ehrintelligence.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

October 14, 2013

Le site sur la qualité des soins en établissements de santé lancé avant la fin de l’année

Premier site français d’information en continu sur les technologies de l’information et de la communication (TIC, NTIC) dans la santé – TIC santé

PARIS, 14 octobre 2013 (TICsanté) – Le site internet pour l’information du public sur la qualité des soins en établissements de santé sera lancé avant la fin 2013, a indiqué le président de la Haute autorité de santé (HAS), Jean-Luc Harousseau, fin septembre lors d’une conférence de presse consacrée au projet stratégique 2013-16 de la HAS.Jean-Luc Harousseau a présenté ce projet stratégique qui vise notamment à faire de la HAS un acteur de l’organisation et de la régulation des soins.

La création du site grand public, qui avait été initialement annoncée pour le premier semestre 2013, correspond à la disposition de l’article 47 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2012 qui a confié à la HAS la mission de coordonner l’élaboration et d’assurer la diffusion au public de l’information sur la qualité des soins dispensés par les établissements.

“Nous avons travaillé en collaboration avec la DGOS [direction générale de l’offre de soins] et l’ATIH [Agence technique d’information sur l’hospitalisation] pour faire un site sur lequel seront regroupées toutes les informations sur la certification, les indicateurs mais aussi les activités des hôpitaux”, a expliqué le président de la HAS.

Ce site “donnera des renseignements géolocalisés et comparatifs” qui permettront aux patients d’être informés, sur la base de données solides, sur la qualité des soins.

D’après une circulaire diffusée en mai par la DGOS, chaque établissement devra également mettre à disposition du public les résultats des indicateurs sur la qualité et la sécurité des soins le concernant, rappelle-t-on.

See on www.ticsante.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

October 6, 2013

Le palmarès 2013 des hôpitaux et cliniques

Comme chaque année, le classement du Figaro Magazine distingue les meilleurs hôpitaux et cliniques Région par Région et pour trente spécialités différentes. 1308 établissements ont été auscultés.

Plus de 1300 établissements de santé ont été passés au crible par nos partenaires du Guide santé, les Drs Stéphane Bach et Jean-Pascal Del Bano, et 462 lauréats figurent sur nos tableaux, les 10 premiers dans 30 spécialités différentes. Pour chacune, nous avons examiné le volume d’activité des établissements: la répétition d’un acte reste un indicateur reconnu d’un incontestable savoir-faire. Nous n’avons gardé que les établissements gratifiés d’un excellent ou très bon score dans la lutte contre les infections nosocomiales, preuve d’une attention portée à la sécurité des soins. De même, n’ont été retenues que les structures répondant de manière très satisfaisante aux indicateurs de qualité établis par la Haute Autorité de santé et mis à jour chaque année.

Puis, pour chaque Région, nous nous sommes rendus dans un des établissements en tête de notre palmarès afin de rencontrer les équipes médicales. Un tour de France des plus instructifs. Ce parcours des hôpitaux français révèle autant les enthousiasmes que suscite ce métier que les inquiétudes qui s’expriment quant au devenir de la profession. Si les hôpitaux publics peinent parfois à se restructurer, ils n’en restent pas moins très productifs, et plus encore lorsqu’ils sont regroupés en pôles. Leurs niveaux d’activité sont très élevés, supérieurs au privé, alors qu’ils traitent trois fois plus de pathologies. On retrouve ainsi plusieurs grands CHU cumulant les premières places, celui de Tours, de Lyon ou encore celui de Lille, et d’autres encore…Les réorganisations opérées depuis quelques années dans le secteur public portent leurs fruits. Même si elles ne se font pas sans heurts, ni légitimes inquiétudes quant aux possibles répercussions sur la qualité des soins.

See on sante.lefigaro.fr

From Pharmaceutical Industry digital vision

October 3, 2013

Des tablettes multimédia au pied du lit : le CHR de Lille soigne ses patients

C’est une authentique révolution que vit depuis un an le CHRU de Lille. Près de 2 000 terminaux multimédia sont en train d’être installés dans les chambres des douze hôpitaux du centre hospitalier. Ils remplacent l’ancien réseau télé, qui datait de 1992. Aujourd’hui, depuis leur lit, les patients peuvent surfer sur Internet, télécharger une émission ou se raser grâce à l’effet miroir de la webcam. Et demain, ce sont les professionnels de la santé qui pourront accéder aux données des malades depuis ces tablettes.

Depuis 2008, Franck Van Craynest vient tous les mois au service d’hématologie pour un traitement qui l’oblige à rester alité deux jours. Lors de son dernier séjour, il a découvert la tablette numérique avec les yeux d’un enfant devant son cadeau de Noël. « C’est totalement épatant. On peut tout faire, aller sur le Net, regarder ses mails, la télé, écouter la radio… Et puis, c’est complètement intuitif. Vraiment, c’est un outil formidable. »

See on www.lavoixdunord.fr

From Pharmaceutical Industry digital vision

September 30, 2013

La messagerie sécurisée de santé s’ouvre aux établissements de santé

PARIS, 30 septembre 2013 (TICsanté) – Le développement de la messagerie sécurisée de santé (MSSanté) se poursuit avec l’extension du système aux établissements de santé et aux opérations permis par la publication du Dossier de spécifications fonctionnelles et techniques.750 professionnels de santé libéraux volontaires testent cette messagerie mise au point par l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé), dont une première version a été lancée en juin. Cette première mouture est une version bêta, susceptible d’être modifiée en fonction des retours d’utilisateurs. Les professionnels intéressés qui disposent d’une carte CPS peuvent ‘inscrire surwww.mssante.fr pour y accéder.

Dans un communiqué publié le 19 septembre, l’Asip santé signale qu’après cette première étape, “l’utilisation du système MSSanté s’étend progressivement à tous les établissements de santé et opérateurs qui le souhaitent”, grâce à la publication des spécifications techniques. Ces opérateurs peuvent être des hôpitaux, des maîtrises d’ouvrage régionales délivrant un service de messagerie pour les professionnels de santé de leur territoire (à l’instar des Groupement de coopération sanitaire, par exemple), des éditeurs hébergeant un service de messagerie, etc.

Le Dossier de spécifications fonctionnelles et techniques (DSFT) décrit en détail les principes et les fonctionnalités que doit prendre en compte tout opérateur de messagerie qui souhaite intégrer MSSanté, dans le but de se rendre interopérable avec l’ensemble des autres opérateurs.

See on www.ticsante.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags:
September 25, 2013

Google affiche une note de satisfaction des médecins et hôpitaux

Utiliserez-vous un jour Google pour savoir ce que les internautes pensent du médecin que vous souhaitiez contacter ? Même si les cas restent rares, faute d’avis exprimés,

Utiliserez-vous un jour Google pour savoir ce que les internautes pensent du médecin que vous souhaitiez contacter ? Même si les cas restent rares, faute d’avis exprimés, Google affiche parfois la note accordée par les internautes aux docteurs et hôpitaux qu’ils fréquentent. Ce n’est pas nouveau, mais ça pourrait devenir problématique pour les établissements de santé obligés de gérer leur e-réputation pour ne pas perdre injustement… leur réputation. Google, qui présente de nombreux renseignements dans le Knowledge Graph affiché à droite des résultats de recherche, traite de la même façon les établissements hospitaliers et les bars, restaurants ou autres campings que les internautes sont invités à juger sur Google Maps. Il en résulte que lorsqu’un internaute recherche le site internet d’une clinique ou d’un hôpital sur Google, ce que l’on fait volontiers pour en trouver l’adresse ou le numéro de téléphone, une note est régulièrement présentée, en gros caractères, pour résumer la qualité de l’établissement selon les avis laissés par les internautes. La plupart du temps, la note résulte d’une toute petite poignée d’avis, très peu représentatifs. Mais le moteur de recherche, qui n’a pas fait des hôpitaux un cas à part dans ses algorithmes, n’a cure de la représentativité des avis. Cherchez par exemple la “Clinique du Mont Louis”, à Paris, et Google affiche une bien peu rassurante note de 3,2 sur 5, affichée en gros (et même deux fois),alors que cette note se base sur l’avis de 9 internautes seulement :

See on www.numerama.com

From Pharmaceutical Industry digital vision

Tags: